Patrimoine

6 étapes pour protéger votre patrimoine contre les créanciers

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 25.10.2017

Vous n’êtes jamais à l’abri de difficultés ou de problèmes dont les conséquences pourraient permettre à des créanciers de faire procéder à la saisie de tout ou partie de vos biens, qu’ils soient mobiliers ou immobiliers. Votre patrimoine pourrait se retrouver sérieusement amputé ou pire, être perdu. Si vous n’avez pas pensé à vous protéger et surtout si vous avez engagé votre patrimoine personnel comme garantie, rien ne pourra empêcher un créancier de réclamer son dû par tous les moyens légaux à sa disposition et vous ne pourrez pas y faire grand-chose. Il existe quelques dispositions que vous pouvez adopter en toute légalité pour la protection de vos biens. Certaines peuvent d’ailleurs être complémentaires et, bien utilisées, elles vous permettront de sauvegarder votre patrimoine personnel en cas de faillite, de grandes difficultés ou de l’échec d’un projet majeur.

1. Souscription d’une caution réelle

Les banques vous demandent une garantie pour que vous puissiez contracter un prêt. Dans la plupart des cas, cette garantie s’effectue au travers d’un bien apporté en caution. Les cautions réelles, que l’on appelle aussi sûretés réelles, sont les garanties que demande un organisme prêteur sur des biens mobiliers ou immobiliers. Cette sûreté réelle peut prendre plusieurs formes comme un droit de rétention, un gage ou un nantissement dans le cas d’une sûreté réelle mobilière, une hypothèque, des privilèges ou un gage immobilier dans le cas d’une sureté immobilière. C...

Créez un compte gratuitement pour continuer à
profiter des informations Heritiers Privilèges

Les adhérents ont à leur disposition:
  • Un accès illimité aux articles Heritiers
  • Le suivi des graphiques boursiers en temps-réel
  • Les valeurs Heritiers Privilèges recommandées
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous