Epargne

Comment réussir son investissement dans l’art ?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 24.10.2017

Faire le choix d’acquérir une œuvre d’art pour faire un investissement financier dans le but de diversifier son patrimoine et en cherchant une rentabilité par la même occasion est un choix pour lequel les investisseurs optent de plus en plus. Toutefois, pour investir dans l’art, comme pour tout investissement d’ailleurs, et pour qu’il s’agisse d’un bon investissement, vous devrez appliquez certaines règles.

Principes pour un investissement dans l’art réussi

Vous pouvez être un connaisseur en art ou ne pas l’être, car ce qui importe vraiment ce sont les termes et les modalités du placement proprement dit puisque l’art est utilisé comme un support d’investissement. Pour réussir votre investissement dans l’art, vous devez respecter certaines règles fondamentales qui sont :• Avantager la pleine propriété de l’œuvre et éviter l’indivision • Faire un investissement sur de l’art non spéculatif, et pour ce faire, vérifier que l’artiste ait stoppé sa production artistique • Connaître la date de début et la date de fin de votre investissement. Il s’agit de maîtriser la durée de votre investissement • Sécuriser votre capital, c’est-à-dire protéger votre investissement initial • Viser un rendement supérieur à 5% netN’investissez pas l’entièreté de vos économies sur ce support même si le rendement potentiel vous séduit. Allouez 10 à 20% maximum de vos liquidités disponibles pour un tel investissement

Les règles de base

Si vous respectez les quelques règles de base qui suivent, acheter une œuvre d’art devrait présenter peu de risque. Regardez la traçabilité de l’œuvre. Il faut qu’elle soit parfaite. Elle doit être attestée par l’expert qui représente l’artiste ou ses ayants-droits ou attestée par la galerie. La certification sera absolue si l’œuvre apparaît dans un catalogue raisonné. Il s’agit d’un ouvrage assez détaillé qui inventorie les œuvres de l’artiste et retrace son parcours.Deuxièmement, achetez toujours un artiste coté. Cela signifie que l’une de ses œuvres est déjà passée dans une enchère publique et qu’elle figure dans un catalogue de vente.Une autre règle est d’éviter les grands formats. Il vaut mieux opter pour le format à l’horizontal, à l’italienne qui est plus adapté notamment aux appartements londoniens ou new-yorkais.Si vous suivez ces règles de base, vous pourrez réaliser une opération intéressante après quelques années. Si vous choisissez bien vos œuvres d’art elles peuvent très bien se vendre.Estimer le prix d’une œuvre de nos jours est relativement facile vu qu’il y a une grande quantité d’informations qui sont disponibles que ce soit sur les œuvres elles-mêmes ou sur l’artiste.

La rentabilité

Les tableaux tout comme les sculptures peuvent s’avérer être de bons investissements financiers. L’art peut s’avérer être un très bon placement mais vous devez prendre des précautions. N’investissez qu’entre 5 et 10% maximum de votre patrimoine financier, soit une petite partie de celui-ci, et ayez recours...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous