Immobilier

Comment se constituer un patrimoine immobilier ?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 23.11.2017

Vous avez l’intention de vous lancer dans des investissements immobiliers ? Quelle que soit la nature exacte de votre projet, à savoir investir dans une habitation avec des prestations revues à la hausse, un investissement financier à destination de la location, ou tout simplement une première acquisition, il s’agit là d’une stratégie pleine de bon sens. Mais attention de ne pas vous y aventurer la fleur au fusil, il faudra être vigilant et rigoureux notamment en ce qui concerne le budget de l’investissement, la possibilité de saisir la bonne opportunité au bon moment, ainsi que le choix stratégique de la localisation du bien. Il n’est jamais évident de franchir le cap pour devenir propriétaire ou pour investir dans le locatif, la conjoncture et les sommes engendrées font souvent peur, vous demandant s’il est opportun d’investir dans la pierre ? Quoi qu’il en soit, la stratégie d’investissement dans l’immobilier reste une valeur refuge, à condition de réfléchir mûrement son investissement. En effet, l’étude du marché actuel pourra fortement influencer votre décision.

Résidence principale, projetez-vous sur le long terme

Sur les dernières années, le volume des ventes est de nouveau reparti à la hausse, mais dans le même temps, les prix restent bas et disparates en fonction des localisations géographiques des biens. Vous vous demandez s’il est intéressant d’investir maintenant ou si vous ne feriez pas mieux d’attendre. Avant toute décision, réfléchissez au futur de votre investissement et analysez les calculs associés : si les prix se maintiennent dans le temps, votre durée d’amortissement sera très longue, donc si vous envisagez de revendre rapidement un investissement n’est pas préconisé, faîtes-le uniquement si vous souhaitez conserver cette habitation sur au moins les cinq années à venir (ou plus selon les sommes empruntées ou que vous aviez peu d’apport). En effet, une revente à court terme signifiera que vous n’avez pas encore remboursé une grosse partie du capital, vous pourriez même récupérer de la vente une somme inférieure au montant de vos emprunts. À contrario, si vous le conservez plus longtemps, vos prêts s’étaleront sur des périodes plus importantes et vos mensualités comporteront la partie la plus importante de votre investissement dans le premier tiers de votre crédit.Les choses ne se passent pas toujours comme on l’envisage, mais si vous avez bien étudié votre projet, le moment peut être judicieux pour investir du fait des taux d’emprunt historiquement bas actuellement. Les foyers à revenus moyens peuvent bénéficier de taux très intéressants, leurs valeurs peut même être encore plus avantageux si vous disposez d’une assise financière plus conséquente. Dans ce cas, inutile de piocher en totalité dans votre épargne pour l’investissement, mieux vaut la placer pour qu’elle vous rapporte un peu plus.

Privilégiez l’emplacement géographique de votre investissement

Vous vous êtes décidé, vous allez investir mais pas dans une résidence principale … vous vous orientez plutôt dans un investissement à but locatif afin de profiter d’une rentabilité intéressante. À moins que vous ne soyez un bailleur chevronné, ciblez de préférence un investissement patrimonial plutôt que des biens à réhabiliter ou situés dans des zones géographiques décotées, ainsi le risque encouru reste mesuré.Il n’est jamais simple de trouver un locataire, alors pour vous faciliter la tâche, sélectionnez une localisation relativement prisé...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous