Marchés financiers

Débuter en Bourse, les indispensables pour mieux investir

Philippe Carlier, HERITIERS PATRIMOINE
le 17.09.2017

Dans le jeu de la spéculation, la liste des erreurs possibles se veut à la fois très longue et extrêmement variée. Le spéculateur qui saura tirer des leçons de ses erreurs sera alors capable de ne pas les reproduire deux fois, il restera cependant à la merci d’autres erreurs.Si certaines erreurs portent sur le jugement, d’autres, quant à elles, reposent sur des problèmes de méthode. Par ailleurs, selon de grands spécialistes dans ce domaine, “avoir raison au bon moment est toujours payant”, il est donc primordial d’éviter les erreurs de timing. D’autres erreurs peuvent encore venir influer sur vos chances de réaliser de belles opérations boursières et parfois même vos échecs peuvent se voir liés à des éléments incontrôlables et totalement imprévisibles qui ne sont pas de votre propre fait.

Les erreurs de jugement

Dans un premier temps, les erreurs de jugement vont venir affecter votre manière de spéculer. Et celles-ci peuvent vous devenir plus ou moins néfastes selon leur importance et, plus encore, selon les sommes investies lors de l’achat des titres ou actions de votre portefeuille et les pertes subies à l’occasion de leur vente.En termes de jugement, il est absolument impératif de vérifier vos sources lorsque l’on vous gratifie de “tuyaux”. En effet, ces derniers, véhiculés par des tiers, vous arrivent finalement d’une source inconnue et dont vous ne connaissez pas les intentions. Peut-être sont-elles louables, mais cela n’est en aucun cas une certitude. Et même si ce tuyau est donné avec la sincère intention de vous placer face à une belle opportunité, il se peut que le panier soit malgré tout percé. Vous devrez alors impérativement vérifier la source. Et, plus important encore, il vous faudra observer la tendance, voire, si besoin, tester le marché avant de vous lancer dans une vaste opération boursière.Autres données que vous vous devez de prendre en compte, il est impossible de spéculer en bourse comme on ferait des paris sur des courses de chevaux ou des matchs de football. Dans le domaine de la spéculation, il est question de prévision, d’anticipation des futurs mouvements des cours (à la hausse comme à la baisse). Ainsi, il ne faut pas confondre le pari et la spéculation boursière. Les marchés financiers, la Bourse donc, ne sont pas faits pour parier. Le parieur, sauf grand coup de chance, ira à sa perte car il prend des risques afin d’accéder à un gain rapide. Mais la spéculation, elle, est basée sur une analyse intelligente et logique du marché et de sa tendance afin de retirer une plus-value.

Les erreurs de méthode

Dans un deuxième temps, ce sont les erreurs de méthode qui viennent parfois grignoter vos potentielles plus-values, voire pire, qui les font intégralement disparaître. Alors, une des erreurs les plus courantes est de ne pas avoir suffisamment de patience. Cela se traduit généralement par des prises de position sans cesse renouvelées qui vous empêcheront dans de nombreux cas de générer les gains potentiels escomptés au départ. Savoir tenir ses positions est une qualité dont vous devrez donc disposer pour obtenir de bons résultats.Et, pour gagner de l’argent sur le marché boursier, prendre de nombreuses positions sans se soucier de leur exécution peut également vous être préjudiciable. N’omettez alors jamais de surveiller vos stops de protection afin qu’ils ne s'exécutent pas si l’évolution des cours vous est favorable.Dans le cas d’un marché étroit, la patience est encore, pour vous, une excellente alliée. Elle vous aidera à prendre le temps nécessaire pour observer l’évolution des cours et vous évitera de vous engager à l’aveuglette. En effet, sans cette attente, vous vous lancerez sans pouvoir anticiper sur l’éventuelle baisse ou hausse des cours qui vous intéressent.Enfin, ne pensez pas que vous allez pouvoir vendre vos titres à n’importe quel moment. Il vous faudra impérativement attendre (de la patience toujours, donc) que le marché soit capable d’absorber vos ventes. Même si ce marché est en évolution à la hausse, il n’en sera pas pour autant capable.

Les erreurs de timing

Ensuite, les notions qui suivent pourraient bien vous aider, déjà, à ne pas avoir tort, et à choisir le bon moment pour agir. Effectivement, spéculer à contretemps est précisément le contraire de ce qui devrait être appliqué.Ainsi, lors de la spéculation, il faut également tenir compte d'éventuels délais de réaction. C’est-à-dire que, par exemple, si vous ...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous