Immobilier

Immobilier parisien: est-ce le bon moment pour investir?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 14.11.2017
Depuis de nombreux mois, on entend largement parler de baisse de prix dans l’immobilier et de taux d’intérêt historiquement bas. De ce fait, un grand nombre de personnes s’interroge sur le fait d’investir dans l’immobilier parisien, et si c’était le bon moment ? En analysant le marché, que ce soit les ventes, la rentabilité, les taux d’intérêts et autres paramètres clés, il s’avère que celui-ci se porte mieux et que la tendance est à la hausse des ventes. La reprise a été constatée par les professionnels du secteur, et même si le marché immobilier parisien reste onéreux, qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou d’un studio, ils semblent s’accorder sur le fait que le moment pourrait être opportun pour se lancer dans les investissements.

Des taux d’intérêt toujours relativement bas

Qui n’a pas entendu parler du fait que les taux d’intérêt sont historiquement bas ? Le tapage médiatique autour de ce phénomène ne peut qu’entretenir la réflexion des potentiels investisseurs à se lancer à l’assaut du marché immobilier parisien. Qu’il s’agisse d’accéder à la propriété pour la première fois ou d’étoffer son patrimoine, les taux d’intérêt très attractifs font les yeux doux aux investisseurs. Si certains peuvent craindre un recul des achats immobiliers parisiens, qu’ils se rassurent, ces taux d’intérêts sont toujours considérés intéressants par les primo-accédants qui continuent à y voir une possibilité d’investir dans la pierre. À ce titre, le moment semble être propice à l’investissement, même si les prix du marché immobilier parisien restent très élevés par rapport à la province, avec des taux d’intérêt aussi bas, la rentabilité peut être plus rapide qu’auparavant.

Investir dans un studio à Paris, le bon moment ?

Sur le marché parisien, les loyers sont plafonnés et les droits de mutation augmentent, cela suffit à faire baisser le prix des studios. C’est en tout cas ce que certains professionnels du secteur avancent, mettant en avant le départ des investisseurs. Mais au contraire, après quelques calculs il s’avère que c’est peut-être le moment inespéré de pouvoir investir dans un studio à Paris. Le plafonnement des loyers sur ce marché repose sur le calcul moyen des loyers pratiqués aux alentours, ainsi un propriétaire bailleur peut se permettre de louer jusqu’à 20% plus cher que son voisin, risquant peut-être de ne pas avoir de locataire ! Du fait de la hausse des droits de mutation, les acheteurs tirent les prix vers le bas et il devient effectivement possible d’acquérir un studio à Paris avec un investissement moindre. En couplant cette situation au fait que les taux d’intérêt sont toujours bas comme expliqué précédemment, on peut conclure en rappelant la possibilité de se créer un déficit foncier afin de réduire ses impôts. Même si le marché parisien peut fluctuer brutalement, il est bon de rappeler qu’il en reste pas moins un bon investissement sur le long terme. En admettant que le propriétaire s’aligne sur le prix moyen environnant, en considérant uniquement le prix du studio et le coût des droits de mutation, il percevrait un rendement annuel positif, les plus malins pourraient en profiter pour réaliser une bonne opération immobilière.

Le bon moment ? Oui, mais pas n’importe où !

Les arrondissements parisiens où il fait bon vivre ne sont pas forcément ceux où il est plus avantageux d’investir, même si on en conviendra, associer les deux serait merveilleux. Afin de réaliser un investissement locatif fructueux, il faut trouver la bonne affaire, l’appartement un peu moins cher qui sera simple à louer et ainsi obtenir un rendement locatif plus élevé. Il faut alors s’orienter sur la recherche des appartements parisiens situés là où se trouvent locataires ayant un bon pouvoir d’achat, s’engageant sur le long terme, et il est certain que cela ne se trouve pas dans les quartiers historiques que l’on laissera aux touristes. En effet, certains arrondissements sont sous côtés, laissant possible le fait d’entrevoir un investissement à but locatif et d’améliorer la rentabilité du bien. L’avantage du marché de la capitale, c’est que même en ciblant des arrondissements moins prisés, vous arriverez toujours à louer votre appartement avec plus ou moins de facilité. Investissez dans ces arrondissements moins demandés, vous bénéficierez de prix plus attractifs, issus de la volonté de la ville à faire renaître ces quartiers autrefois méprisés. Les changements vont continuer et votre investissement d’aujourd’hui construira votre rentabilité sur le long terme.

Investir dans le Grand Paris, le moment idéal

Le Grand Paris se développe, soyez l’un des pionniers en investissant dans des villes de banlieue qui en feront partie, il s’agit là d’une opportunité non négligeable si l’on associe les taux d’intérêt bas et les prix évidemment moins onéreux qu’en pleine capitale. Le développement passe par exemple par la création de nouvelles stations de métro ou de transports afin de faciliter les accès, les projets immobiliers naissent un peu partout et il fait nul doute que ces biens vont être pris d’assaut par rapport à leurs prix moins élevés. Il s’agit là d’avoir une vision avant-gardiste, spéculer sur le marché tout en s’intéressant de près aux orientations du projet, afin de ne pas de planter. Investissez dans des arrondissements en pleine mutation, en cours d’embellissement, leurs côtes vont monter et sur le long terme, vous récupérerez le fruit de votre investissement et aurez construit un patrimoine immobilier à moindre coût.

Investir sur un marché locatif exceptionnel et dynamique à la revente

Avec tout ce qui a été dit précédemment, on s’accorde sur le fait que c’est bien le moment d’investir sur le marché immobilier parisien. D’autres points clés sont à mettre en avant sur ce marché, son potentiel locatif exceptionnel, lié à la demande importante qui existe. La demande étant si forte et les biens proposés pas toujours en bon état, investissez dans une habitation réhabilitée et vous n’aurez pas de mal à le louer à un prix inespéré. En cas de revente de votre bien, les délais peuvent être très courts sur ce marché, toujours en effet par rapport à la demande inexorable. Autre point clé, ce marché résiste généralement mieux aux baisses de l’immobilier et à l’inverse profite plus largement des hausses qui peuvent se présenter. Autant d’atouts qui confortent l’idée d’un investissement sur le marché parisien, et la conjoncture actuelle ne laisse que peu de doute, foncez !

Conclusion

Ne vous laissez pas influencer par des rentabilités annoncées à 10% ou plus dans des villages abandonnés ou des villes de seconde zone, n’oubliez pas qu’il est préférable d’effectuer une rentabilité de l’ordre de 6% sur le marché immobilier parisien plutôt qu’une rentabilité de l’ordre de 10% dans un trou pommé. En effet, si vous reprenez point par point les arguments exposés précédemment, le pourcentage annoncé pourrait s’avérer être bien inférieur, et avec une moins-value à la sortie.

Créez un compte gratuitement pour continuer à
profiter des informations Heritiers Privilèges

Les adhérents ont à leur disposition:
  • Un accès illimité aux articles Heritiers
  • Le suivi des graphiques boursiers en temps-réel
  • Les valeurs Heritiers Privilèges recommandées
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous