Epargne

PERP : comment effectuer une sortie en capital de son épargne ?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 29.10.2017

Vous vous demandez s’il est possible de faire une sortie en capital de votre épargne sur le PERP ? Vous traversez des moments difficiles et vous aimeriez donc pouvoir bénéficier de votre épargne ? Sachez qu’il existe certaines méthodes qui vous permettront en effet de pouvoir faire votre sortie en capital. Voici donc les clés pour faire une sortie en capital de son PERP.

Les conditions nécessaires

Selon la loi française, on note trois cas particuliers qui vous permettront de faire votre sortie en capital : lorsque votre rente viagère ne va pas au-delà de 40 euros par mois, lorsque vous devenez propriétaire de votre résidence principale et enfin, lorsque vous décidez de faire une sortie partielle de votre capital.

Lorsque votre rente viagère ne va pas au-delà de 40 euros par mois

Le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) est comme une assurance vie. Vous pourrez en bénéficier à l’âge de la retraite. Cependant, c’est en fonction de votre investissement et de vos épargnes que votre rente viagère sera déterminée. Cette dernière vous est reversée par mois uniquement à l’âge de la retraite.Lorsque votre rente viagère est faible (pas plus de 40€ par mois), vous aurez donc la possibilité de pouvoir procéder à la sortie en capital de votre PERP. Cette sortie en capital se fera sous la forme d’un rachat de contrat par le PERP et vous recevrez ainsi un versement unique provenant de ce dernier.

Lorsque vous devenez propriétaire de votre résidence principale

Pour pouvoir avoir accès à cette possibilité, vous ne devez pas avoir été propriétaire durant les deux dernières années qui précèdent votre rupture de contrat. Vous bénéficierez de cette possibilité uniquement si vous souhaitez acheter ou construire votre résidence principale.Cependant, il existe des situations spéciales où vous pourrez avoir accès à une sortie en capital sans toutefois vouloir acheter ou construire votre résidence principale :
  • Lorsque vous êtes en invalidité classé dans la deuxième ou la troisième catégorie. Vous devrez alors avoir des pièces justificatives prouvant cette invalidité.
  • Lorsque vous ou l’une des personnes occupant votre logement a droit à une allocation aux adultes handicapés ou encore à une allocation d’éducation de l’enfant handicapé. Vous devrez également avoir des pièces prouvant ces deux situations d’AAH et d’AEEH.
  • Lorsque vous avez été victime d’un sinistre dans votre logement. Ce sinistre doit avoir...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous