Epargne

Placements : comment bien investir pour préparer sa retraite ?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 05.11.2017

Plus vous songez tôt à préparer votre retraite, mieux c’est. D’ailleurs, les personnes de moins de 35 ans qui épargnent déjà pour leur retraite sont de plus en plus nombreuses, dans une société où les réformes du régime de retraite se succèdent et où personne aujourd’hui n’est réellement capable de prédire ce qu’il adviendra ne serait-ce que dans 5 ans. Cependant, il n’est jamais trop tard pour bien préparer votre retraite. Mais comment bien placer son argent afin de pouvoir se constituer, au minimum, une rente complémentaire confortable ? Voici quelques conseils pour placer votre argent intelligemment et vous préparer une retraite au cours de laquelle vous ne verrez pas votre niveau de vie diminuer.

Faites le point sur votre situation

Pour avoir une bonne retraite, l’idéal est de se fixer pour objectif de dépendre le moins possible de ce que vous versera l’Etat. Pour cela, l’idéal est de parvenir à se constituer une rente, et pour avoir une rente confortable, il faut disposer d’un capital conséquent. Ainsi, s’il n’y a pas d’âge pour commencer à préparer sa retraite, l’idéal est de commencer sérieusement à y penser à environ 40 ans, car il vous faudra plusieurs années pour parvenir à atteindre votre objectif.Si vous voulez avoir une idée plus précise et pouvoir chiffrer cet objectif, commencez par faire le point sur votre situation. Le calcul du montant de votre future retraite peut être très différent d’un métier à l’autre, surtout en fonction de votre statut. Par exemple, les personnes qui exercent des professions libérales (avocat, architecte etc.) auront tout intérêt à épargner pour leur retraite le plus tôt possible, car leur retraite est beaucoup moins bien couverte que pour les salariés, bien qu’ils aient des revenus élevés. Dans tous les cas, et dans la mesure du possible, prenez votre retraite à taux plein, ne partez pas trop tôt pour éviter une décote.

Achetez votre résidence principale

Acquérir sa résidence principale est un investissement dit « passif », parce qu’il ne vous rapportera pas d’argent. En revanche, une fois le crédit remboursé, il vous permettra d’économiser un loyer et ainsi de réduire vos dépenses. Acheter sa résidence principale est un engagement sur le long terme, et constitue pour certains une décision difficile à prendre. Néanmoins, ce logement fera partie de votre patrimoine, et c’est un premier pas quasiment incontournable pour préparer votre retraite. Là encore, plus vous investissez jeune, mieux c’est. En effet, en investissant plus jeune, vous pourriez terminer le remboursement de votre crédit bien avant votre retraite. Cela vous ouvrira d’autres opportunités, comme par exemple d’investir dans l’immobilier locatif. En économisant le paiement d’un loyer chaque mois, vous renforcerez votre capacité d’emprunt et votre capacité d’épargne.

Diversifiez votre épargne

Si à l’âge de 20 ans une épargne simple de type livret A peut être suffisante pour commencer à préparer sa retraite, à 30 ou 40 ans, il est préférable de s’orienter vers des produits d’épargne plus performants et surtout diversifiés. En fonction, bien sûr, de votre capacité d’épargne, essayez de vous constituer un portefeuille contenant des produits financiers totalement différents, comme par exemple des actions, des obligations, des valeurs refuges comme l’or et l’argent etc. De cette façon, si l’un de vos placements réalise de mauvaises performances, les pertes éventuelles seront compensées par les bonnes performances des autres. Vous diminuerez ainsi votre prise de risque et serez gagnant sur le long terme.

L’assurance vie: l’incontournable pour bien préparer sa retraite

Quel que soit l’âge auquel vous commencez à préparer votre retraite, souscrire un contrat d’assurance vie multisupport est une étape presque incontournable. Ce type de contrat est depuis de nombreuses années le placement préféré des Français. L’assurance vie est le moyen le plus simple de se constituer une rente pour sa retraite. C’est un placement de long terme dans lequel votre épargne restera disponible, même si vous seriez perdant à faire un retrait anticipé avant au moins 8 ans. Lorsqu’arrivera votre départ à la retraite, vous aurez le choix entre percevoir une rente issue des intérêts générés par le capital épargné, ou percevoir votre capital sous forme de retraits réguliers. L’assurance vie est l’un des produits d’épargne les mieux lotis en matière de fiscalité. Vos gains seront exonérés d’impôts sous certains conditions, et votre capital sera exonéré de droits de succession (jusqu’à 152000€ par bénéficiaire). Il existe de nombreux contrats d’assurance vie qui vous permettront de faire votre choix entre la rentabilité et la prise de risque.

L’immobilier locatif

Si vous en avez la possibilité, investir dans un ou plusieurs logements pour les louer est l’un des meilleurs moyens de compléter confortablement et efficacement votre pension de retraite. Mieux encore, si vous trouvez un bien déjà occupé par un locataire, votre crédit pourra s’autofinancer partiellement ou en totalité, grâce aux loyers. Une fois votre crédit remboursé, les loyers vous permettront de percevoir des revenus réguliers. En matière d’immobilier locatif, il est plus avantageux d’investir dans l’ancien plutôt que dans le neuf. En effet, les prix d’achats sont moins élevés, pour des loyers équivalents, ce qui permet une rentabilité plus élevée de votre investissement. Par ailleurs, l’ancien offre plus d’avantages f...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous