Epargne

Qui peut investir dans les hedge funds et comment ?

Heritiers.com, HERITIERS PATRIMOINE
le 17.11.2017

Avant toute chose, il est nécessaire de savoir de quoi l’on parle, commençons donc par expliquer ce qu’est un hedge fund. Il s’agit en fait d’une entreprise d’investissement dont le fonctionnement ressemble à celui des fonds mutuels dans lequel un « Fund Manager » est en charge d’investir de grosses sommes d’argent appartenant à des investisseurs. Les Hedge funds utilisent divers leviers importants afin d’optimiser les retours sur investissements, tout comme les fonds mutuels. La différence se situe au niveau des restrictions, car les Hedge funds sont moins régulés, pouvant utiliser la méthode d’investissement souhaitée librement et même prendre position sur des actions dont le cours est à la baisse. Ces fonds alternatifs sont donc réservés à de très gros investisseurs, le risque relatif aux pertes de capital est considérable.

Qui peut investir dans les Hedge funds?

Le ticket d’entrée permettant d’accéder à de tels investissements est généralement de l’ordre de plusieurs centaines de milliers de dollars. Autant dire que le grand public peut oublier ce genre d’investissement, les clients seront plutôt des banques, des institutions financières, des fonds de pension ou encore des personnes fortunées.

Les différents genres de Hedge funds

Il existe de nombreux Hedge funds à travers le monde et leur nombre est en pleine expansion. En règle générale, c’est le gestionnaire du Hedge fund qui en détient la part la plus importante, du fait de la liberté et de la forte rémunération pouvant être obtenue associées à ces fonds. Certains se spécialisent dans des secteurs d’activité spécifiques tels que la technologie ou les matières premières, tandis que d’autres se spécialisent plutôt sur des régions, des pays ou des continents. Les styles d’investissement sont alors différents selon la stratégie adoptée par le Hedge Funds :
  • L’arbitrage : l’objectif du ou des gestionnaires des fonds est d’identifier les produits financiers dont les prix sont mal établis par le marché, puis d’en tirer profit. Un Hedge fund a par exemple la possibilité d’acheter des obligations convertibles d’une entreprise, tout en vendant simultanément les actions de la même entreprise s’il juge leur prix trop élevé.
  • Market neutral : limiter les risques en investissant sur une paire de d’instruments financiers est le but premier de cette stratégie. Pour ces Hedge funds, on parle alors de « Long-short funds ». Le gestionnaire ac...

Le contenu que vous souhaitez consulter est réservé aux abonnés

Compte Heritiers : Comment et pourquoi le créer ? Quels bénéfices ?
  • Accédez à tous les contenus en illimité
  • Les numéros à paraître au cours de l’année à venir, mensuels spéciaux et hors-série
  • Pour un contact rapide les conseillers sont disponibles
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous